Ceija Stojka

Une artiste rom dans le siècle

Par : Paula Aisemberg, Gerhard Baumgartner, Philippe Cyroulnik, De Antoine DeGalbert, Xavier Marchand, Patrick Williams

Publié par: Editions Fage
couverture Ceija Stojka

L’exposition à La maison rouge à Paris réunit pour la première fois en France plus de cent cinquante œuvres de l’artiste rom Ceija Stojka, née en Autriche en 1933. Déportée à l’âge de dix ans, elle survit à la déportation dans trois camps de concentration, Auschwitz-Birkenau, Ravensbrück et Bergen-Belsen.
C’est à cinquante-cinq ans, qu’elle rompt le silence et se lance dans un fantastique travail de mémoire, lequel donne naissance à plusieurs récits et à plus d’un millier d’œuvres, encres, gouaches et acryliques sur toile ou papier, alors qu’elle est autodidacte.
Elle devient ainsi la première femme rom rescapée des camps de la mort à témoigner de son expérience concentrationnaire, contre l’oubli et le déni, contre le racisme anti-rom ambiant en Autriche et en Europe.
L’ensemble de ce qu’elle laisse à sa mort en 2013, donne la sensation d’un grand journal sans chronologie, où peintures et écrits, s’entremêlent pour restituer les souvenirs cauchemardesques d’une enfant sur ce qu’on appelle « Samudaripen » ou génocide tsigane.
Ce catalogue, réalisé à l’occasion de l’exposition, s’attache à restituer fidèlement l’esprit de l’artiste, sa singularité, sa force de vie et dévoile un travail pictural hors du commun.

Bilingue français et anglais
Les textes de Ceija Stojka figurent aussi dans leur langue originelle en romani.

  • 30.00€
  • Broché
  • 22x27,5 cm
  • 198 pages
  • 150 illustrations
  • Paru en : Mars 2018
  • ISBN : 9782849754962
  • Disponibilité : Disponible