Dialogue entre Hylas et Philonous sur les frères van Velde

Par : André Bernold

Publié par: Editions Fage

« Même à l’intérieur des choses les plus opaques, il y a de la lumière. » Geer van Velde

Les Trois dialogues entre Hylas et Philonous que le philosophe irlandais George Berkeley publie à Amsterdam en 1713, font s’affronter un défenseur de la doctrine matérialiste (Hylas) et le représentant de l’« immatérialiste » Berkeley (Philonous), pour qui seuls existent les esprits et les idées.
Dans ce quatrième échange, orchestré cette fois en sous-main par André Bernold, la dispute, à la fois facétieuse et fort sérieuse, puise son motif dans l’œuvre des frères van Velde, Bram (1895-1981) et Geer, son cadet (1898-1977).
Qu’en est-il de l’image chez les van Velde ?
Les grandes paires de concepts de toute théorie de la perception – temps et espace, matière et lumière, intériorité et extériorité, visibilité et invisibilité… – se voient cassées et ressoudées au fil du dialogue que rythment les affirmations, réfutations, objections, conciliations et pensées-relais (parmi lesquelles, au premier chef, celles de Beckett, Bergson, et Deleuze).

  • 8.5€
  • Broché
  • 15 x 21 cm
  • 32 pages
  • 1 illustration
  • Paru en : Février 2019
  • ISBN : 978 2 84975 547 1
  • Disponibilité : Disponible