Retour à l’intime – la collection Giuliana et Tommaso Setari

Par : Carolyn Christov-Bakargiev, Christian Frosi, de Antoine Galbert, Chiara Parisi, Diego Perrone, Giuliana Carusi Setari, Nicola Setari, Tommaso Setari, Daniel Soutif, Gérard Wajcman

Publié par: Editions Fage

« Nous nous sentons comme des dinosaures, non, certes, par référence à la taille de ces animaux – nous ne sommes que des collectionneurs privés, de taille modeste -, mais à leur disparition, à la disparition de l'esprit qui a présidé à notre façon de collectionner, à la disparition de tout un monde, d'un système, construit sur un certain type de relations, sur un temps autre que le temps fugace et fugitif d'aujourd'hui, un monde qui peut-être, un jour, sera regardé par ceux qui viendront après nous avec étonnement, avec curiosité. »
Giuliana Setari

Ce neuvième ouvrage de la collection Privées est consacré à la collection de Giuliana et Tommaso Setari, Italiens vivant à Paris, dont le vestibule figurait déjà en 2004 dans l'exposition inaugurale de La maison rouge, L'intime, le collectionneur derrière la porte.
Les Setari sont des grands voyageurs qui ont vécu dans différentes parties du globe, sans jamais perdre leur identité italienne, toujours entourés des œuvres et des artistes. Cela se ressent dans leur collection, débutée à partir de 1980, où les grands noms de l'art italien tiennent une place centrale : Alighiero Bœtti, Michelangelo Pistoletto, Ettore Spalletti, Carla Accardi, Luciano Fabro, Mario Merz, Giulio Paolini, Vettor Pisani, mais où l'on trouve aussi une scène au-delà des frontières de la péninsule : Sol LeWitt, Franz West, Sophie Calle, Jan Fabre, Günther Förg, Thierry De Cordier, Fabrice Hyber, Bertrand Lavier…
Depuis 2001, parallèlement à cette activité de collectionneurs du couple, Giuliana Setari Carusi, soutient la jeune création à travers une fondation, la Dena Foundation for Contemporary Art. Carte blanche lui a été donnée pour une présentation de la scène italienne émergente, dans Les associations libres.
Ce sont donc deux expositions que ce catalogue retrace, avec des contributions de Daniel Soutif, Gérard Wajcman, Nicola Setari, et deux entretiens, entre les collectionneurs et Carolyn Christov-Bakargiev, et entre Chiara Parisi et deux artistes italiens, Diego Perrone et Christian Frosi.

Édition bilingue français-anglais

  • 28€
  • Broché
  • 16.0 x 22.0 cm
  • 232 pages
  • 134 illustrations
  • Paru en : novembre 2012
  • ISBN : 9782849752821
  • Disponibilité : Disponible