Tintoret / Bacon

Catastrophes picturales

Par : Jean-Philippe Brunet

Publié par: Editions Fage

Saisir le spectateur : tel est le projet commun à Tintoret et Francis Bacon. Ceci non pas pour nous faire participer à quelque réflexion, mais afin de nous impliquer dans la soudaineté d’un dévoilement : celui du mystère de la chrétienté pour un peintre vénitien du XVIe siècle, celui du sens caché de la réalité quotidienne pour le peintre moderne.
Jusqu’où est-il possible de transgresser les lois de l’équilibre ?
À quel moment le sens d’un portrait se condense-t-il avant de s’évanouir dans l’abstraction ? À quel instant précis le geste miraculeux dévoile-t-il le surnaturel aux yeux d’une assemblée saisie de stupeur ?
L’examen de ces questions conduit à la notion de singularité. Singularité, bifurcation, déchirement, cassure : il est un moment fatidique où un système, poussé dans ses retranchements, renonce à sa course et adopte soudainement un comportement imprévisible.
Bacon, dans ses toiles, mais aussi dans sa vie tumultueuse et scandaleuse, a aimé côtoyer cette lisière où le sens bascule, qu’à d’autres fins Tintoret avait explorée avant lui, et qu’a sondée le mathématicien français René Thom dans sa fameuse « théorie des catastrophes ».

Après de brèves études d’architecture aux Beaux-Arts de Paris et un doctorat universitaire de Physique, Jean-Philippe Brunet est devenu chercheur aux États-Unis où il a développé des méthodes de reconnaissance de formes appliquées à la recherche contre le cancer. Il est aussi l’auteur d’écrits sur l’art et de romans.

  • 22€
  • Broché
  • 15 x 21 cm
  • 116 pages
  • 80 illustrations
  • Paru en : Août 2019
  • ISBN : 978 2 84975 577 8
  • Disponibilité : Disponible