L’art moderne

Par : Corinne Bayle, Théophile Gautier, Olivier Schefer

Publié par: Editions Fage

Poète, romancier, peintre et critique
d’art, Théophile Gautier est né à Tarbes le 30 août 1811. Il meurt à
Neuilly-sur-Seine le 23 octobre 1872 à l’âge de 61 ans.

Paru en 1856, L’Art moderne rassemble
plusieurs articles que Théophile Gautier a consacrés à la peinture et au
théâtre. Gautier examine notamment les œuvres de Chenavard, Marilhat, des Nazaréens,
parmi lesquels Pierre de Cornélius, ainsi que les pantomimes de Debureau et les
représentations des grands drames de Schiller, Lessing et Goethe. Avec feu et
poésie, il trace le programme d’une esthétique moderne, fidèle au romantisme de
sa jeunesse et à sa vivante diversité.

L’édition illustrée est constituée d’une
introduction générale de Corinne Bayle et Olivier Schefer qui analyse
l’esthétique de Gautier en son siècle et sa modernité (crise de l’imitation,
relation entre peinture et rêve…) et fait le point sur la réception romantique
de ses textes, notamment par Nerval, Baudelaire, Delacroix, Ingres…

  • 25€
  • Broché
  • 16.5 x 23.5 cm
  • 304 pages
  • 70 illustrations
  • Paru en : Février 2011
  • ISBN : 9782849752081
  • Disponibilité : Epuisé