Plus jamais seul

Hervé Di Rosa et les arts modestes

Par : Baptiste Brun, Dorothé Charles, Julie Crenn, Yves Fur Le, Hervé Perdriolle

Publié par: Editions Fage

Une exposition à La maison rouge du 22 octobre 2016 au 22 janvier 2017.

Plus jamais seul poursuit le cycle des expositions de La maison rouge consacrées aux collections privées. Après Arnulf Rainer (2005) et Jean-Jacques Lebel (2009), la fondation invite pour la troisième fois un artiste à mettre en regard son travail avec les œuvres et objets qu’il a collectés. Figure incontournable de la scène artistique française et acteur majeur de la Figuration Libre, Hervé Di Rosa s’est engagé à partir des années 1980 dans la reconnaissance et la promotion de l’ « art modeste », qu’il définit lui-même comme « proche de l’art populaire, de l’art primitif, de l’art brut » tout en ne s’y réduisant pas. Il a depuis rassemblé des quantités de livres, bandes dessinées, fanzines, figurines ou jouets qui infusent sa propre pratique de plasticien, tout comme les œuvres, objets et savoir-faire divers et nombreux qu’il glane partout dans le monde. L’exposition de La maison rouge et le catalogue qui l’accompagne couvrent les développements, pour certains encore méconnus, du travail d’Hervé Di Rosa, des années t98o à aujourd’hui, et mettent en évidence la place centrale des voyages et des collections d’arts modestes dans sa démarche artistique. Ils sont aussi l’occasion de présenter le travail accompli au sein du Musée international des Arts Modestes (MIAM) que Di Rosa a créé en 2000 à Sète, sa ville natale.

Édition bilingue français / anglais

  • 28€
  • Broché
  • 16 x 22 cm
  • 260 pages
  • 265 illustrations
  • Paru en : Octobre 2016
  • ISBN : 978 2 84975 425 2
  • Disponibilité : Disponible