Primitifs modernes ? Définir l’art naïf en France dans les années 1930

Par : Marion Alluchon

Publié par: Editions Fage

La place du Douanier Rousseau (1844-1910) au sein de l’histoire de l’art et l’influence de sa peinture dans l’avènement de l’art moderne ne sont plus à prouver. Mais d’autres artistes, nombreux, sont restés dans l’ombre de l’histoire d’un art que l’on a dit « naïf » : Séraphine Louis (1864-1942), André Bauchant (1873-1958), Camille Bombois (1883-1970), Émile Boyer (1877-1948), Jean Ève (1900-1968), René Rimbert (1896-1991) ou encore Louis Vivin (1861-1936) furent pourtant des artistes influents durant tout l’entre-deux-guerres. C’est à ces figures moins connues de l’art dit « naïf » que s’attache cet ouvrage, qui aide à comprendre comment la reconnaissance de cette seconde génération de « naïfs » interroge la définition de la modernité.

Marion Alluchon est docteure en histoire de l’art et responsable de la programmation d’art contemporain à l’Institut Suédois de Paris. Elle est l’auteure d’une thèse sur la réception de l’art naïf, « La reconnaissance de l’art naïf en France et aux États-Unis (1886-1948) » soutenue en 2016 à l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne. Ses travaux portent sur l’art naïf, sa définition, sa réception, et ses artistes.

« École des Modernités » : une collection d’essais courts de jeunes chercheu·rs·ses en art moderne.
Co-édition Institut Giacometti / Fage éditions


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/users6/d/dek9330/www/wp-content/themes/fage/template-parts/content-livre.php on line 75

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/users6/d/dek9330/www/wp-content/themes/fage/template-parts/content-livre.php on line 86
  • 10€
  • Broché
  • 16,5 x 11,5 cm
  • 96 pages
  • 26 illustrations
  • Paru en : Janvier 2022
  • ISBN : 978-2-84975-698-0
  • Disponibilité : Provisoirement indisponible